De deux choses l'une. Ou Dieu existe, ou Dieu n'existe pas.

Si Dieu n'existe pas, rien ne sert d'y croire.

Si Dieu existe (ou Allah, ou Yaveh), on nous dit qu'il est bon, généreux et omniscient.

Aux portes du Paradis, deux hommes se présentent.

L'un, bon croyant, a toujours respecté scrupuleusement ses devoirs. Il est allé régulièrement à l'église ou à la mosquée. Il a élevé ses enfants dans la religion. Mais il a trahi, torturé, massacré, violé sans vergogne.

L'autre se revendique athée et n'a jamais franchi la porte d'une église, sinon en touriste. Mais il a dans sa vie été un "type bien", honnête, respectueux des autres, ...

Lequel des deux sera admis au Paradis ?

Tout croyant sincère répondra: le second.

Donc rien ne sert non plus de croire en Dieu.

Conclusion: je fais le pari de ne pas croire en Dieu, mais j'essaie de vivre dans le "bien"...

Retour à l'accueil